Actualités

Luzingu na mono yonso Mfumu yo vanda ya kukembilaka nge,
yo vanda ya kusadilaka bantu

Que toute ma vie Seigneur soit pour te louer et pour servir mes frères et sœurs.

Le 4 juin 2016 à Lubumbashi (RD Congo),
Francine et Gracia ont prononcé leurs premiers vœux,
entourées de la communauté et de leurs proches.

 

 

Le 28 mai Elke et Rosette se sont engagées pour toujours
dans la Congrégation des sœurs de Saint-André.

Joie de cette célébration à laquelle nous avons largement associé
les frères de Taizé et nos amis d'Ameugny et de Taizé
à l'occasion des 50 ans de notre présence sur la colline.

En 1965, mère Claire, la supérieure générale et son assistante, mère Marie-Tarcisius,
étaient allées à Taizé et en étaient rentrées en disant :
« Taizé devient central pour la catholicité. »

Devant l'insistance de Frère Roger: « Il faut revenir !
Nous avons besoin des s
œurs de Saint-André
et les s
œurs de Saint-André ont besoin de nous ! »
- les s
œurs viennent pour une présence provisoire les trois mois d'été 1966.

En septembre 1966 mère Claire et mère Marie-Tarcisius rencontrent le cardinal Bea
qui leur dit : « Tout ce que vous pouvez faire avec les frères séparés, faites-le. »
« Vendre des cartes postales pour l'unité, nous le pouvons, »
lui a répondu mère Marie-Tarcisius.

Aujourd'hui nous pouvons contempler avec gratitude et reconnaissance
le chemin parcouru ensemble.

" En regardant ces 50 années de vie sur la colline à vos côtés, nous pouvons découvrir que vous, frères de Taizé, vous êtes entrés dans notre histoire en révélant et en portant, sans le savoir, une nouvelle facette du Christ qui est venue nous refonder de l’intérieur.

Par votre témoignage, le visage du Christ qui s’ouvre à nous est

le Christ universel, frère de tous, pauvre et humble de cœur ;

le Christ des béatitudes ;

le Christ ferment de paix, de réconciliation ;

le Christ sans frontières, le Christ, Maître intérieur de toute vie.

La grâce dont vous avez été porteur nous ramenait d’abord aux sources : l’accueil des pèlerins qui marque nos origines les plus lointaines.

Cette même grâce a déplacé nos frontières… Cette ouverture nous a certainement enracinées plus profondément dans le cœur universel de l’Eglise. Elle a eu des répercussions sur tout le Corps apostolique que nous formons : partout, dans des contextes très variés, nos sœurs reçoivent la grâce d’aimer l’Eglise une et plurielle.

Cette grâce du Christ dont vous avez été porteurs a certainement contribuée à nous simplifier. Elle a été et demeure aujourd’hui « bénédiction ». "

(Sr. Agnès, supérieure générale)

 

 

Nous t'adorons, ô Christ,
car par ton amour jusqu'à l'extrême,
tu as sauvé le monde.

 

Les sœurs de la communauté de Ramegnies-Chin ont préparé et animé
le chemin de la croix dans la ville de Tournai le vendredi saint.

 

"Nous sommes appelés à vivre au côté des pauvres.
Ici nous essayons de vivre ensemble
avec notre pauvreté."

Depuis septembre 2015 sr. Bep accompagne à Bruxelles
le projet du Poverello.

 

Carême, un temps privilégié à l'écoute de la Parole de Dieu.



Que passe la charrue
sur nos landes rebelles,
sur nos terres en friches.
la Parole ira s'y planter,
promesse pour le pauvre,
et pauvreté offerte au riche.
 

 

Au feu tout le bois mort,
que sa flamme s'étende
aux chardons, aux épines.
et leurs cendres pourront servir
à féconder la terre
où la Parole prend racine.

 














Que tombe sur nos sols
de poussière et de roche,
une pluie généreuse.
On verra les feuilles pointer
et les bourgeons éclore
Sur la Parole qui nous creuse.
 
Paraisse le soleil
et vers lui que s'élance
la poussée de la sève :
La Parole nourrit son fruit
d'amour et de justice
dans la louange qui l'achève.
(frère Pierre-Yves Emery)
 

 A tous nos amis,
à tous ceux qui cherchent et passent sur ce site,
nous souhaitons une bonne année 2016,
année de miséricorde et de paix !

 

Une douzaine de sœurs de différentes communautés a participé à la Rencontre Européenne de Taizé à Valencia. Les 25000 participants viennent de repartir chez eux avec cette invitation pressante : devenir des témoins de la miséricorde de Dieu et de la solidarité entre tous les peuples.

              

"Devenir des êtres de dialogue"

Les sœurs professes de la région Europe se sont retrouvées
du 6 au 8 novembre à Ramegnies-Chin
pour un week-end animé par Dennis Gira

"Nous ne servons à rien !"

La vie consacrée est du côté de la gratuité.

Le 10 octobre Agnès est intervenue
à la journée diocésaine à Tournai.

 

La ville et la région de Valencia en Espagne
attendent la prochaine rencontre de Taizé avec joie !

Christina et Lorella ont été envoyées pour faire partie de l'équipe de préparation
pour cette nouvelle étape du pèlerinage de confiance.

"Jésus dit: Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie. Viens, suis-moi!"

Le 6 septembre 2015 Margriet a commencé son noviciat,
entourée par nos communautés d'Ameugny et de Lyon.

 

"En todo amar y servir"

Avec la famille ignatienne Anne a participé à un pèlerinage entre Loyola et Manrèse.
Avancer pas à pas sur le chemin de Saint Ignace pour contempler le Christ...
une belle aventure !

 

Début août sr Bep a participé à la 10ème rencontre OJP Orval jeunes en prière.
Pendant l’année un groupe se réunit chez nous à Bruxelles.

"Joie, simplicité, miséricorde"

Sur la colline de Taizé en cet été de célébrations des anniversaires 2015 nos sœurs d'Ameugny et d'autres communautés d'Europe sont plongées au cœur de la mission.

Cette semaine elles participent au "Rassemblement pour une nouvelle solidarité"

Une dizaine de sœurs de Saint-André ont vécu à Taizé LA JOIE DE LA RENCONTRE avec 350 jeunes moines, moniales, religieux et religieuses, orthodoxes, coptes, catholiques, protestants, anglicans de divers pays et continents
(plus d'info et plus de photos).
Echanges, découvertes, prière, simplicité… reconnaissance !